Chirurgie esthétique et cigarettes : Les effets
  • 705
  • 0

La question de la cigarette suite à une chirurgie esthétique se pose très souvent lors de votre premier entretien chez votre chirurgien. En effet, avec 27,6% de fumeurs en France, 23% en Belgique et 23,2% en Suisse, un patient sur cinq vient à poser la question sur les effets du tabac suite à une chirurgie esthétique. 

Avant de songer à ce genre d’opérations, il est généralement recommandé d’arrêter de fumer au moins 6 semaines à un mois avant le jour de l’opération. 

Cette recommandation n’est globalement pas respectée par la plupart des patients car au lieu de questionner leur chirurgien, s’auto-informe sur internet par le biais de forums en ligne.

Cependant, il est important de connaître les risques du tabac liés à la chirurgie esthétique qui peuvent grandement affecter le bon rétablissement des tissus cutanés dans son processus de guérison.

Pourquoi arrêter de fumer 6 semaines à un mois avant la chirurgie esthétique ?

Cigarette et chirurgie esthétique - Medcare Vacances

La plupart des chirurgiens vous demanderont d’arrêter de fumer un mois avant le jour de l’intervention chirurgicale. Certains, plus sévères, préconisent l’arrêt du tabac 6 semaines au moins avant l’opération afin de laisser le temps au corps et au sang de se sevrer de la cigarette.

Cette recommandation se base sur plusieurs facteurs. Peu importe le type de chirurgie esthétique choisie, le fumeur aura un manque d’oxygène dans les tissus, qui ralentit la cicatrisation de la peau mais pourra également l’endommager. 

La nicotine, le monoxyde de carbone et le cyanure d’hydrogène sont les trois principaux composants qui provoquent des complications dans le processus de guérison de la peau. Ces complications sont dues à une mauvaise circulation du flux sanguin et une diminution des nutriments présents dans le sang.

Pour un fumeur, les cicatrices ont tendance à noircir et dans certaines situations les sutures peuvent ne pas tenir et provoquer ainsi une nécrose des tissus et une réouverture des plaies. Il est également très important de savoir que l’acte chirurgical représente une épreuve inhabituelle parfois agressive pour la peau. Ainsi un fumeur s’expose plus qu’un non-fumeur aux complications dans son processus de cicatrisation et à l’apparition de marques disgracieuses.

En plus de l’impact sur la cicatrisation, les complications liées au tabagisme ne sont pas à négliger car elles peuvent être très graves pour certains patients. En effet, la cigarette peut également provoquer des problèmes respiratoires mais aussi cardiovasculaires. Ce type de problèmes peuvent même mener à des embolies pulmonaires. 

En résumé, il est important de retenir que le tabagisme est fortement susceptible de ralentir votre guérison et l’obtention du résultat final de votre chirurgie esthétique mais peut également provoquer d’autres complications si vous n’arrêtez pas de fumer à temps.

Une fois cette résolution prise, n’hésitez pas à nous contacter pour procéder à l’organisation de votre séjour médical dans les meilleures conditions.

Pour obtenir votre devis en ligne pour votre chirurgie esthétique, consultez notre formulaire de devis gratuit, détaillé et immédiat ! Si vous êtes au Canada, n’hésitez à consulter Medcare Vacances Canada.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *